Préciput : Clause spécifique pouvant être insérée dans un contrat de mariage qui, au décès de l’un des deux conjoints, autorisera le survivant à prélever un ou plusieurs biens appartenant au défunt (ces biens doivent être clairement désignés dans le contrat de mariage). Contrairement à la clause dite de «prélèvement», la clause de préciput n’oblige pas le survivant à dédommager financièrement les autres héritiers, et pas même les enfants. Avantage supplémentaire : un prélèvement par préciput n’entraîne pas le paiement de droits de succession.

Retour à la liste