Mandataire successoral : Personne dont le rôle est de gérer les affaires courantes de la succession – ce qui permet d’en préserver la valeur –, en attendant son partage entre les héritiers. Il existe trois sortes de mandataire : le mandataire conventionnel, désigné d’un commun accord par les cohéritiers ; le mandataire judiciaire, nommé par le juge en cas de discorde entre les cohéritiers ; et le mandataire à titre posthume, désigné de son vivant, via un acte notarié, par le défunt. A noter que si le mandataire posthume perçoit une rémunération (l’acte notarié de désignation peut en effet le prévoir), celle-ci est alors déductible de la succession pour le calcul des droits à payer.

Retour à la liste